Job de Rêve International

Immobilier : comment investir à l’étranger ?

Article invité – par Emmanuel alias Manu l’Entrepreneur Breton

investir à l'étranger

Merci Adriana de m’avoir invité sur ton site. Il y a quelques semaines tu m’as lancé un sacré défi : écrire un article sur la thématique de l’investissement locatif à l’étranger.

J’adore relever les défis mais là, je suis resté sans voix : je n’ai jamais investi à l’étranger !

 

J’aurais bien pu te parler de rendement brut, de législation, de l’importance de l’emplacement…

Mais non, je pense que si je devais investir à l’étranger, je commencerais comme je l’ai fait en France.

Il y a une dizaine d’années, j’ai acheté une petite maison de ville que j’ai divisé en deux appartements. (Cliquez ici pour en savoir plus)

Oui je crois que je ferais exactement la même chose.

Répondre à une offre locative avant d’investir à l’international

Je commencerais par investir dans un hébergement à proximité immédiate de mon habitation principale.

Mieux encore, j’aménagerais un petit logement dans ma résidence principale. L’appartement serait indépendant, avec une entrée et un jardin séparés.

Je louerais aux vacanciers, globe-trotters de passage toujours en quête d’un habitat simple et pratique.

Je pense qu’un hébergement situé dans une maison d’habitation a un côté rassurant pour le locataire.

Pour le propriétaire, l’avantage principal, en dehors de la source de revenus supplémentaires, est bien évidement la facilité de gestion du bien.

Et puis en tant qu’expatrié c’est l’occasion de nouer des liens sur l’extérieur, ou d’éviter la nostalgie du pays pour certains.

 

Investir à l'international

Où investir à l’étranger ?

 

 

 

Je choisirais un lieu touristique qui faciliterait la rotation des vacanciers.

Ça me rappelle un voyage au Costa Rica, ou une jeune américaine nous avait hébergé dans des bâtiments rudimentaires en face de la plage de Tamarindo. Elle avait 6 ou 7 appartements qu’elle louait à des voyageurs de passage.

On ne la voyait qu’une fois par jour… pour le paiement des loyers.

Elle conservait précieusement nos passeports en guise de contrat de location.

 Proposer des services

Elle ne se limitait pas à proposer uniquement un hébergement.

Elle avait diversifié son offre en répondant à la problématique de ses clients.

Elle louait des planches de surf, vélos, et avait établi un partenariat avec une agence de location de voitures…

Comme quoi tout était prévu ! Vous aviez un besoin, une question, elle était en capacité d’y répondre.

 Mettre son hébergement sur le net

Pour commercialiser le logement et attirer des visiteurs du monde entier, je ferais un blog avec de belles photos, des idées de balades, les plus belles plages…  Aujourd’hui, avec internet tout est possible.

En fait, je ferais comme pour ma petite location saisonnière en Bretagne que vous pouvez découvrir ici.

Enfin, voici mes deux derniers conseils avant de prendre la route et d’investir à l’étranger :

  • Investissez dans un lieu que vous connaissez
  • Commencez petit mais voyez grand !

 

« Dans 20 ans vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port ô combien sécurisant. Explorez. Rêvez. Découvrez » 

Mark Twain

 

Avec Adriana pour vous accompagner dans cette nouvelle aventure, vous ne risquez pas de vous égarer !

Et vous, seriez-vous prêt à investir à l’étranger ? Laissez votre commentaire ci-dessous.

 Crédits photos : imgdive, Gulf Shores

7 reflexions sur “Immobilier : comment investir à l’étranger ?

  1. Pingback: Comment investir à l'étranger facilement ?

  2. AGNES

    très bonne idée concernant l’immobilier surtout les astuces pour l’achat d’un bien en France et ailleurs. Il faut continuer en ce sens car super instructif

  3. Lorenzo

    Merci pour cet article Emmanuel,

    L’investissement à l’étranger est de “tendance” actuellement. Comme vous le dites les critères que sont la situation, les services et l’offre visible sur le net sont les atouts nécessaires pour réussir cet investissement.

    Toutefois pour les personnes qui vivent à distance de ce type d’investissement, il serait aussi prudent de prévoir les éventuels problèmes de gestions locatives, techniques ainsi que les problèmes juridiques.

    Un robinet qui coule, un locataire qui disparait, une citation à comparaitre…

    Un relais amical, professionnel ou familial sur place pourrait-être une option mais devrait-être évalué judicieusement avant tout achat.

    1. Emmanuel

      Bonjour Lorenzo,

      Je suis complétement d’accord avec toi.

      Mieux vaut être sur place ou avoir une personne de confiance à proximité pour gérer le quotidien. Tout n’est pas qu’une question de coût.

      Il faut être prêt à tous les imprévus. Cet aspect est à prendre en compte avant l’achat, dans la faisabilité de son projet d’investissement.

      A bientôt

  4. Vincent

    Très bon article Manu,

    Investir à l’étranger, qu’est-ce que ça donne envie…
    Avoir un bien à l’étranger (au soleil, sa me dirais bien) tu le loues une bonne partie de l’année et tu en profites un peu quand tu veux prendre un peu de vacances, quel bonheur.

    Mais comme tu l’as dit, il vaut mieux commencez petit et essayer déjà d’investir la ou l’on connait et ou l’on sait qu’il y a de la demande locative, sinon un projet de rêve pourrait vite tourner au cauchemar, heureusement aujourd’hui il y a beaucoup de possibilité pour investir en toute sécurité à l’étranger.

    Merci à Manu et Adriana pour cet article.

Répondre à AGNES Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *