Job de Rêve International

Comment obtenir un visa de travail à l’étranger?

Bonjour,

Dans cette vidéo, je vais vous donner plusieurs astuces pour obtenir un visa de travail à l’étranger.
 

 
Pour travailler dans un autre pays, vous avez besoin en plus d’un permis de séjour, d’avoir un visa qui vous donne le droit de travailler dans ce pays et non juste de le visiter. 
Il est parfois possible avec un visa de touriste de travailler “au noir” donc illégalement mais je vous le déconseille fortement. En effet, même si vous ne vous faîtes pas prendre, vous n’aurez pas de protection sociale en cas de soucis avec votre employeur (par exemple, s’il refuse de vous payer la somme promise à la fin ou si vous vous blessez en travaillant pour lui). Si vous vous faîtes prendre, non seulement vous serez expulsé mais en plus vous prenez le risque d’être “fiché” et ce sera très difficile pour vous de revenir dans ce pays à l’avenir.
 
Chaque pays a ses propres règles sur les questions d’immigration et de visa de travail mais en général, on peut les séparer en 3 grandes catégories:
– les visas standards pour travailleurs qualifiés et non qualifiés
– les visa étudiants
– les visas temporaires
 

Les visas standards pour travailleurs qualifiés et non-qualifiés

Le premier type de permis de travail est le visa de travail standard pour les travailleurs qualifiés et non qualifiés.
La plupart du temps, pour obtenir ce type de visas, vous devez  montrer que vous avez des compétences utiles dans le pays ciblé et prouver que vous avez ces compétences via votre formation et vos expériences professionnelles. Pensez à vérifier si vos diplômes sont reconnus dans le pays ciblé, et s’il existe des équivalences. Il faut démontrer également qu’il n’y a pas de travailleur de nationalité du pays ciblé ayant ces compétences, disponible sur le marché du travail. 
Dans beaucoup de pays, vous devez aussi être ressortissant d’un pays avec lequel le pays visé a des accords d’occupation internationaux. 
C’est en général le type de permis le plus difficile et cher à obtenir car il permet aussi d’obtenir un permis de séjour permanent.
Dans la plupart des cas, vous aurez besoin d’être sponsorisé par un employeur pour acquérir le visa. Ce n’est pas si simple de trouver à distance un employeur suffisamment motivé pour le faire. 
 
1ère astuce: Allez directement dans le pays souhaité avec un visa de touriste en général d’une durée de 3 mois et cherchez activement un travail ou un employeur motivé pour vous sponsoriser:  ça augmentera vos chances d’obtenir un visa de travail “standard”.
 

Les Visas étudiantsvisa étudiant

 
Le second type de permis qui vous autorise à travailler dans un pays est le visa étudiant. Les règles et les réglementations pour ce type de visa sont très différentes d’un pays à l’autre, mais en général, vous aurez besoin d’une admission dans un établissement scolaire. Certains pays vous demanderont aussi un nombre minimum de cours par semaine, d’autres vous autoriseront avec un visa étudiant de travailler par ailleurs un certain nombre d’heures au maximum par semaine. Enfin, certains pays, autorisent quelqu’un ayant un visa étudiant à faire la demande d’un visa standard si un employeur le sponsorise.
 
2ème astuce: Inscrivez-vous à une formation dans le pays désiré. Une fois sur place vous cherchez activement un emploi, un employeur motivé pour vous sponsoriser. L’avantage par rapport au visa de touriste, c’est que vous aurez plus de temps pour trouver du travail car les formations durent plus de 3 mois en général.
D’ailleurs, si votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays souhaité, profitez en pour le repasser ou le compléter pour le valider. Dans certains pays, vous pouvez tout simplement vous inscrire à une formation de langue agréée.
 

Les Visas de Travail temporaires

Le visa de travail temporaire englobe par exemple les visas pour les contrats “au pairs” de travail et les visas vacances travail.  (working holiday visa ou programme vacances travail PVT). 
Ces visa temporaires ne sont disponibles que s’il y a des accords entre votre pays et le pays d’accueil et il y a souvent des limites d’âge. Si vous êtes éligibles, vous aurez la possibilité de travailler dans le pays ciblé de quelques mois jusqu’à deux ans dans certains pays. 
 
3ème astuce: Avec ce type de travail, vous avez la possibilité de faire des petits boulots pour payer votre séjour et simultanément chercher du travail activement et ce pendant une longue durée. Alors profitez-en!!
 

Les cas particuliers 

 
Si vous êtes ressortissant de l’Union européenne (UE), vous êtes libre de résider ou de travailler sans permis de travail dans un autre pays de l’Union Européenne, comme salarié, indépendant ou travailleur détaché. 
Dans les autres cas, vous aurez besoin d’un permis de séjour et d’un permis de travail pour avoir le droit de travailler dans un autre pays.
La complexité d’obtention de ces permis va dépendre principalement de la législation du pays ciblé et de votre nationalité, en particulier des accords existants entre votre pays et le pays souhaité.
 
Les démarches sont facilités dans certains cas particuliers si:
– un membre de votre famille est citoyen du pays ciblé dans le cadre d’un regroupement familial
– vous êtes un  chercheur reconnu dans votre domaine d’expertise
– vous êtes un travailleur hautement qualifié 
– vous êtes admis à une formation non rémunérée ou pour du bénévolat
– vous trouvez un emploi dans une association caritative 
– vous êtes un résident de longue durée dans le pays
– vous demandez l’asile politique (situation difficile dans votre pays d’origine)
– vous êtes un  travailleur saisonnier
– vous êtes un ressortissant d’un pays tiers dans le cadre d’un détachement intragroupe
 
4ème astuce : SI vous pensez ne pas être qualifié pour un visa de travail standard et que vous n’avez pas envie d’être étudiant ni d’avoir un visa de travail temporaire, renseignez-vous sur les visas de travail spécifiques à chaque pays. Il y a parfois de belles opportunités méconnues.
 
Alors, est-ce que les visas spécifiques et les démarches en général pour travailler dans un pays en particulier vous intéressent? N’hésitez pas à me l’indiquer dans les commentaires ci-dessous ou m’envoyer un email à adriana(a)jobdereve-international.com
 
 

 

Une réflexion au sujet de “Comment obtenir un visa de travail à l’étranger?

  1. Pingback: Créer une entreprise à l'étranger: astuces pour réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *